Melle Fit | Les galettes de riz: le faux-allié minceur
Les galettes de riz vous sont vendues comme des alliés minceur à avoir dans son placard. Mais est-ce vraiment le cas? Et bien figurez-vous que non! C'est même tout le contraire. Je vous en dit plus dans cet article.
healthy, nutrition, diététique, galettes de riz, nourriture, food, sain, manger sain, aliment sain, faux allié minceur, fitness, sport, galettes, riz, soufflé
777
post-template-default,single,single-post,postid-777,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Les galettes de riz: un faux allié minceur?🔪

Aujourd’hui, je souhaitais aborder un sujet vraiment important, car la grosse majorité des gens pensent que les galettes de riz sont notre allié minceur. Cette croyance populaire relève du fait qu’elles nous sont vendues par les marques bio comme étant légères, pauvres en sucres et avec un faible apport calorique, mais néanmoins rassasiantes.

Alors, INFO ou INTOX ?

Je vous donne un peu le ton de l’article dès le départ, vous l’avez deviné, les galettes de riz sont très loin d’être aussi bonnes pour la santé que vous ne pouvez le penser !

 

Les galettes de riz, c’est quoi ?

Pour faire court, c’est du riz qui est placé dans une extrudeuse(machine à traitement thermique) où il est soumis à une température très élevée (environ 200°) puis à une pression énorme. Les grains vont gonfler et éclater puis prendre la forme du moule. Ce processus de fabrication est pratique et les rends très esthétiques, cependant il a pour conséquence de faire disparaître les vitamines ainsi que la lysine (acides aminés essentiels) présentes dans le riz.

Les galettes de riz, c’est aussi un apport calorique très élevé : 380kcals pour 100g (plus élevé que le pain).

Et pour finir, c’est également un Index Glycémique* (IG) très élevé, soit 85 avec une charge glycémique* de 60. En comparaison, le sucre raffiné a un IG de 70 et une charge glycémique proche de 60.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est la glycémie, c’est la teneur en glucose (sucres) dans le sang. L’index glycémique, quant à lui, permet de classer les différents aliments contenant des glucides en fonction de leur capacité à agir sur la glycémie, en gros de leur qualité.

Il se classe comme suit :
IG faible inférieur à 35,
IG moyen entre 35 et 55,
IG élevé supérieur à 55.

La charge glycémique quant à elle est la quantité de glucides ingérés.

Tout cela n’a pas l’air très bon pour la santé me direz-vous. C’est même pire que cela !

En tant qu’aliment à IG élevé, que peuvent-elles provoquer ? 

 Hyperglycémie : du fait qu’elles provoquent une hyperglycémie, cette dernière fait d’elles un aliment peu rassasiant. La sensation de faim et surtout l’envie de consommer des produits sucrés est rapidement présente, ce qui se nomme « fringale », fausse faim développée suite à la consommation de produits hyper glycémiques. En gros, la consommation de produits hyper glycémiques provoque une hypoglycémie proportionnelle. Symptômes : perte de concentration et d’attention, vertiges, faiblesse musculaire.
 Prise de masse grasse viscérale (abdomen) car les réserves de graisse ne sont plus utilisées comme source d’énergie, le corps fait de nouvelles réserves de graisse, ce qui va à l’encontre de l’idée de perte de poids que ces galettes sont censées aider.
 Risque de maladies cardiovasculaires : c’est-à-dire qu’elles entraînent des lésions au niveau du système circulatoire(sang), avec une augmentation du taux de cholestérol, un épaississement des parois des artères et la perte d’élasticité des vaisseaux sanguins.
 Vieillissement prématuré du corps tout entier et fatigue excessive du pancréas.
 Diabète : plus l’index glycémique est élevé, plus le pancréas doit libérer une quantité importante d’insuline afin d’équilibrer le taux de glucose dans le sang.  L’organisme tout entier subi une grosse agression. A long terme, une résistance à l’insuline peut être développée et transformée en diabète.
 Maladies inflammatoires, qui peuvent sur long terme être impliquées dans la survenue de cancers, dépressions…

C’est assez violent n’est-ce pas ?

Par quoi les remplacer alors ?

L’idéal est de remplacer les galettes de riz par des oléagineux (caloriques mais contenant de bonnes graisses), fruits secs et/ou fruits frais (riches en eau et en fibres, peu caloriques et nutritifs), plus rassasiants. Eventuellement un morceau de pain complet, élevant beaucoup moins la glycémie.

Pourquoi la galette de riz a un IG plus important que le riz ??

C’est la première question que je me suis posé…. La galette de riz est faite avec du riz. Et le riz basmati par exemple a un indice glycémique de 58 (sauf le riz à cuisson rapide qui est également de 85, le riz brun a un IG de 50)… Alors pourquoi ??

Et bien ce qui joue dans la détermination de l’index glycémique, c’est la préparation, le mode de cuisson et le mode de consommation. Tout dépend de la structure spatiale de l’amidon et de la teneur en lipides. Plus l’aliment sera cuit ou mûr, plus l’IG sera élevé.

Donc consommer des produits à IG bas est bon par opposition ?

En effet ! Nous pouvons les consommer « les yeux fermés » car les produits à index glycémique bas contribuent à améliorer la synthèse du glycogène (forme de stockage du sucre dans nos muscles) ce qui amène notre corps à créer une réserve d’énergie qui ne sera pas stockée et qui va favoriser la préservation de notre santé car nous aurons un comportement de prévention. De ce fait, notre corps aura une production d’insuline faible.

ALIMENTS A IG BAS :

Quelques exemples :
Légumes
Riz basmati (il possède la plus haute teneur en amylose, un amidon digéré lentement)
Les légumineuses (lentilles, haricots rouges, blancs, pois-chiches et pois-cassés)
Céréales semi-complètes ou complètes (leur teneur en fibres contribue à ralentir le passage du sucre dans le sang)

Guide des index glycémiques de la nutrition.fr  
Guide un peu plus complet des IG 

En conclusion, quelques-unes de temps en temps ne va pas détruire votre corps, restons réalistes, mais leur consommation répétée est dangereuse, surtout quand cet aliment est considéré comme sain. Après, selon ce que nous consommons avec, l’IG peut descendre. J’avoue que l’article à été plus ciblé sur l’indice glycémique, mais c’est quand même le facteur le plus important dans cette chasse à la fausse info sur ces fameuses galettes 😉 . J’espère que cet article vous a plu. A très bientôt 😘 .

Sources de l’article :

www.lasantedanslassiette.com
hygienenaturelle -alimentation.com
regimea .com
www.nutriting.com
Et tous les autres sites parlant de ces galettes dans lesquels j’ai pu vérifier les infos. J’ai également contacté un diététicien qui m’a confirmé tout cela.

No Comments

Post A Comment