Melle Fit | Exercices à éviter: le développé Arnold?
L'idée de ce blog repose sur ma passion pour le sport et le "manger mieux". Je voulais donc vous partager mes défis et mes découvertes aussi bien culinaires que fashion et sportives.
enzo foukra, rudy coia, développé arnold, développé, musculation, fitness, exercices, exercices a ne pas faire, haltères, épaules, fit, fitgirl, fitgens, bodybuilding, schwartzenegger, shwartzenegger
1128
post-template-default,single,single-post,postid-1128,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Exercices à éviter: le développé Arnold?

Salut les loulous,

Aujourd’hui, je lance sur le blog une nouvelle catégorie d’articles, comme vous avez pu le voir dans le titre: LES EXERCICES A EVITER. Pourquoi? Parce que je suis débutante en musculation, je n’ai pas de coach qui me dit ce que je dois faire ou ne pas faire. Je me renseigne seule via les livres, les sites de musculation et les vidéos youtube… Comme une grosse majorité d’entre-vous d’ailleurs. Cela me tient d’autant plus à cœur que mon corps est relativement ingrat. J’ai une hernie discale, je fais des entorses à répétition ( les arts martiaux, c’est le pieds aha), j’ai les poignets fragiles suite à un ancien job, un de mes genou qui part en cacahuète suite à un combat où je me le suis fait déboîter ( au sens littéral ), je suis interdite de pas mal d’exercices d’abdominaux car j’ai développé une hernie sous-ombilicale que j’ai du faire opérer ( et ils se sont rendu compte que j’en avais 2 autres en préparation)… Enfin bref, je suis Miss IKEA, la nénette en kit qui s’obstine à vouloir continuer de cogner et pousser de la fonte. Sachant tout cela, il est IMPÉRATIF que je préserve mon corps, car de toute évidence, si j’ai un mental de « bourrin », j’ai un corps de « lâche »  😀 . D’où l’idée de cette catégorie, afin de vous partager mes découvertes et expériences. Je le redis, je ne suis pas coach sportif, je suis juste une débutante qui se renseigne.

Donc aujourd’hui, nous allons consacrer cet article au développé Arnold comme précisé dans le titre.

Tout d’abord, un peu d’histoire:

Tout le monde connait  Arnold Schwarzenegger pour ses films et sa musculature impressionnante. Les pratiquants de musculation le connaissent pour être le septuple Mr Olympia. Certains des exercices qu’il pratiquait ont été encensés et sont aujourd’hui très pratiqués. Si vous regardez autour de vous en salle, je suis certaine que vous avez déjà vu des fitgens s’adonner à l’exercice dont le nom est le titre de l’article mais également bien d’autres. J’ai commencé moi aussi à le pratiquer. Puis, alors que je parlais de mon training autour de moi et du dit « développé Arnold », on m’a dit qu’il valait mieux ne pas le pratiquer. Mais pourquoi? J’ai commencé mes recherches et je suis tombée sur une vidéo de Rudy Coia, mais également sur son site internet et sur des forums. Vous pourrez retrouver les sources les plus intéressantes à la fin de l’article et vous faire vous même votre propre idée. Alors si j’ai bien compris, voila pourquoi:

Pourquoi le réaliser?

Le développé Arnold met l’accent sur l’avant des épaules et sur d’autres muscles secondaires comme le deltoïde externe (côté de l’épaule), les triceps, les trapèzes et la portion claviculaire des pectoraux. A première vue, c’est un excellent exercice car très complet pour construire des épaules fortes, massives et solides .

Comment réaliser ce mouvement?

Vous êtes assis sur un banc avec dossier (préférable à la version debout car évite une cambrure néfaste). Vous prenez les haltères en supination et les positionnez devant vous (bras pliés vers vous et non tendus), niveau haut des pectoraux, donc paumes vers vous et coudes en avant. C’est assez difficile à expliquer clairement, heureusement, vous aurez droit à un croquis explicatif  😀 . Puis vous remontez les bras vers le haut en exécutant une rotation, ce qui va vous faire passer en prise pronation alors que vous  pousserez les haltères vers le haut. Comme énormément de coachs le soutiennent, ce mouvement est très complet.

Pourquoi alors est-il déconseillé de le pratiquer?

Ecarter les bras, effectuer une rotation de l’épaule risque de devenir néfaste dans le temps. La rotation va rendre l’épaule instable et contribuer à la blessure.

Je ne vais pas rentrer dans les détails, je ne suis pas coach et je ne souhaite pas trop pousser les explications, car ce n’est pas la le but du blog, ni mon rôle en tant que fiteuse passionnée débutante, et surtout,  je pense que les sources partagées vous expliqueront bien mieux que moi le pourquoi du comment. Cependant, il me paraissait important de vous partager cela.

J’ai réalisé un copié/collé de la mise en garde du site Super Physique de Rudy Coia : Danger / Contre-indication au développé Arnold : La coiffe des rotateurs est fragile, déjà que les développés au-dessus de la tête sont exigeants, faire un mouvement de rotation avec deux haltères dans chaque main est d’autant plus risqué.

Par quoi je le remplace?

faire du développé avec haltère assis sans rotation, ce qui va cibler le deltoïde moyen.

L’avis d’un pro!

J’ai eu l’agréable surprise et la chance de pouvoir communiquer avec le grand Enzo FOUKRA. Je lui ai, à cette occasion, posé la question sur ce sujet. Voici ce qu’il m’a répondu:

Je pense que dans l'absolu, la manière la plus safe de faire du développé serait en prise neutre, pour s'assurer que l'humérus soit en position neutre. Comme du front press mais avec haltères. Le développé Arnold ne m'a jamais occasionné de douleurs, idem pour mes clients...

 

Conclusion?

Au final, même en faisant une recherche poussée par rapport à cet exercice, je n’ai trouvé des sources dignes de confiance qui déconseillent cet exercice que via Rudy Coia. Les autres sont des discussions sur des forums où il y a plus de partisans que d’ « anti – développé Arnold ». Le sujet est souvent vite enterré. En ce qui me concerne, je préfère ne pas le réaliser  vu les risques énoncés et sachant que mon corps est une bombe à retardement…  A vous de voir si cet exercice vous convient ou non.

Sources de l’article:

Vidéo youtube : Rudy Coia

Site internet: Super Physique

Enzo FOUKRA : Chaîne YOUTUBE

 

 

 

2 Comments
  • Alan
    Posted at 09:32h, 02 janvier Répondre

    Très bon article qui résume parfaitement les deux états d’esprits concernant cet exercice : les pours et les contres !
    Ton expérience personnelle et tes douleurs bien expliquées permettent aux lecteurs de se mettre à ta place et de définir si ils peuvent faire cet exercice ou non !
    Bravo continues comme ça « mamie » tu gères 🙂

    • Julie
      Posted at 16:10h, 05 janvier Répondre

      Oh merci beaucoup pour ce gentil commentaire, c’est ce genre d’échange qui me motive à continuer 😘 J’aurais du appeler le blog mamie julie 😂 ça correspond bien en effet uh-uh 😂

Post A Comment